Une ballade sur le port de Saint Goustan

UN PORT DE CHARME CHARGÉ D’HISTOIRE ET UN HAUT LIEU DE PÈLERINAGE

Saint-Goustan, une invitation à la flânerie

Mieux vaut éviter les talons hauts pour parcourir Saint-Goustan. Pour commencer, les rampes du Loch, bâties sur les ruines d’un château-fort, descendent vers le port. Des terrasses ombragées de la promenade, la vue plonge sur les quais. La rive la plus pittoresque se rejoint en franchissant le pont à quatre arches de pierre du 13e siècle. La place Saint-Sauveur aux pavés bombés s’encadre de maisons cossues, à pans de bois et encorbellements. Les ruelles pentues, entrecoupées de marches, partent à l’assaut du quartier, bordées de façades à colombages. Les demeures des 15e et 16e siècles affichent une respectable allure, qui s’encanaille le soir venu dans le bruissement des terrasses de cafés.

Deux villes en une

Cité d’art et d’histoire, Auray-Saint-Goustan s’enorgueillit de deux quartiers anciens. La ville haute centrée autour de l’église Saint-Gildas et la ville basse sur les bords du Loch. Le port, avec sa position stratégique, s’enrichit au Moyen-Age grâce aux droits de passage perçus sur les bateaux. Aux 16e et 17e siècles, le trafic du vin et des céréales en font le troisième port breton. Les souvenirs résonnent encore sur les dalles de granit, rappelant que l’Américain Benjamin Franklin a accosté ici en 1776 pour rencontrer Louis XVI.


Dans les pas des pèlerins

A proximité, la ville sanctuaire Sainte-Anne d’Auray est le premier site de pèlerinage catholique en Bretagne. Si la basilique néogothique est le point d’orgue de la visite, promenez-vous dans le cloître, arrêtez-vous à la fontaine miraculeuse, au mémorial, près de la statue monumentale ou à l’espace Jean-Paul II. Des visites commentées permettent de mieux découvrir ce patrimoine remarquable. En famille exercez-vous au grand jeu « A la recherche des Clés du Temps » dont la pochette est disponible à l’office du tourisme.

Aujourd’hui, la place Saint Sauveur et le quai Franklin demeurent très animés tout au long de l’année. De brocantes en spectacles de rue, le port est le théâtre d’une vie riche de festivités. Rendez-vous tous les jeudis de l’été à l’heure de l’apéro ! Et quand la nuit tombe, Saint-Goustan s’illumine alors que les terrasses ne désemplissent pas. Il se murmure des histoires de marins et de trésors… alors que certains repartent chargés de bagages mystérieux… Un amateur d’art se serait-il laisser tenter par les œuvres originales créées par les artistes de la rue du Château ? Peintres, galeristes, sculpteurs et photographes honorent en effet la « rue qui monte » de leurs arts, pour le bonheur des promeneurs ! De cette rive droite du port, vous pourrez aussi rejoindre le centre d’Auray en gravissant les rampes du Loch.

Inscrits à l’inventaire du patrimoine historique, ces contreforts de ce que fût jadis le château d’Auray surplombent le port, offrant une vue imprenable à chaque détour du sentier. C’est d’ici que vous pourrez contempler le pont de pierre à quatre arches, les maisons à pans de bois et les ruelles grimpantes et fleuries. Quel panorama ! Pour ajouter quelques touches de couleurs et de bonne humeur au tableau, ne ratez pas les célèbres joutes nautiques ! Dans une ambiance sportive et familiale, des équipages costumés s’affrontent à coup de lance et font résonner les rires des enfants quand les jouteurs finissent à l’eau ! Parfois, on dirait bien que l’esprit de Peter Pan rôde encore… et si vos prochaines vacances dans le Morbihan étaient justement l’occasion de retourner en enfance…

Plus d’infos ici

Crédit photo sommaire: ©Loïc Kersuzan

Retour au sommaire du Blog
facebook camping les druides carnactrip advisor camping les druides bretagne
 
Certificat d'excellence Trip Advisor
vue du bord de mer à côté du camping dans le golfe du morbihan

Disponibilités et Réservation

Je réserve